Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 08:00


Bonjour Eliot,


les SaperliCompères de 6ème A (en particulier, Gwenn, Sarah, Jeanne, Anne, Théa, Fabien, Louis, Frédéric, Aymeric et Marine) et, Charline, la Saperlicopine...te présentent  l'épisode 2 de la Princesse Mononoké, et leurs commentaires, toujours avec le soutien de Madame Bétant.

 

 

 

Résumé de l'épisode 1:


Ashitaka quitte son village pour tenter d'échapper à la malédiction du Dieu Sanglier, blessé par un mystérieux morceau de métal.

Princesse-Mononok--23.jpg

Il rencontre, sur son chemin, Dame Eboshi, dont le convoi est attaqué par Moro, la Déesse Louve géante, et sa fille adoptive, une humaine, San, la Princesse Mononoké.

Il vient en aide à deux blessés qu'il ramène, après avoir traversé la forêt du Dieu Cerf, à Tatara, la forteresse où le peuple de Dame Eboshi fabrique des armes à partir du minerai extrait de la forêt des Dieux Animaux.

Il apprend que le mystérieux morceau de métal responsable de la malédiction provient des armes de Tatara et que c'est Dame Eboshi, elle-même, qui a blessé Nago, le dieu sanglier.



mononoke-4.jpg

Princesse Mononoké réussit à rentrer dans la forteresse.

Elle vient pour tuer Dame Eboshi. Le combat est terrible. Ashitaka les sépare.


Toutes deux sont blessées.

 





 

 

 

 






Ashitaka sort San, évanouie, de la forteresse, mais, il est, lui-même , gravement  atteint par une arquebuse.

Sans titre 4

Il emmène San sur sa monture Yakuru, mais très vite, affaibli, il tombe.


San, qui a repris conscience, veut tuer Ashitaka , mais elle comprend qu'il est différent des autres humains et qu'il l'aime.

Princesse-Mononok--28.jpg

 

 


Elle décide de le conduire au Dieu-Cerf qui le soigne et guérit sa blessure mais ne lui enlève pas sa malédiction.

 

 

 

 

 

 


San veille sur Ashitaka pendant sa convalescence et ils s'attachent l'un à l'autre.

 


mononoke-38-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 


Alors qu'Ashitaka est inconscient, San et les loups partent livrer une grande bataille, aux côtés des sangliers, mené par le vieux Dieu Sanglier aveugle Okkotonushi  contre Dame Eboshi et les humains.

San mène le combat sur le dos d'Okkotonushi.


Beaucoup de sangliers et d'hommes sont tués. C'est un massacre.


Ashitaka part à la recherche de San et la retrouve prisonnière de la malédiction: de gros vers noirs qui grouillent sur le sanglier blessé. Il réussit à la libérer.

Sans titre 1Sans titre 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Des hommes cachés dans des peaux de sangliers les suivent jusqu’au dieu-cerf. Ils sont venus pour couper la tête du dieu et l’amener à l’empereur. Celui-ci pense qu'elle lui donnera la vie éternelle.

 

Le Dieu Cerf se transforme la nuit en "Faiseur de Montagnes".

Princesse-Mononok--18-copie-1.jpg

 mononoke-5.jpg












Au matin, le Dieu Cerf reprend sa forme de cerf,  mais il est décapité par un coup d'arquebuse, tiré par dame Esboshi et sa tête est enfermée dans une boîte.

Sans titre 2

Son corps, à la recherche de sa tête, se disperse alors, et détruit tout: les plantes, les animaux, les hommes et même les Sylvains.

C'est une énorme catastrophe.

 

 

Dame Eboshi, est gravement blessée: la louve Moro lui arrache un bras, puis meurt de ses blessures

 

Ashitaka et San poursuivent les hommes de l'Empereur pour tenter de retrouver la tête et arrêter le désastre. 

 

Ils récupèrent la tête et la rendent au dieu-cerf; celui-ci reprend son apparence normale et libère Ashitaka de sa malédiction.

Princesse-Mononok--24.jpg

Mais aux premiers rayons du soleil, le Dieu Cerf meurt, ce qui provoque une grande tempête. Quand le calme revient, à la place des forêts détruites, repoussent des prairies, et, au milieu de la végétation, un petit Sylvain.

 

 Dame Eboshi décide de construire un nouveau et beau village où Ashitaka choisit de rester.

San, qui ne pardonne pas aux hommes ce qu’ils ont fait, repart avec les loups.mononoke-7.jpg

Ils se promettent de se retrouver.

 

 

 

LUTETIA 3LUTETIA 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici nos impressions:


J'ai bien aimé le film, mais les sous-titres  allaient trop vite. J'ai aussi adoré les Sylvains. Gwenn

 

J'ai trouvé le film très bien mais il était dur à comprendre, car il était sous-titré; j'ai trouvé les scènes de combat très bien mais je me suis parfois ennuyée, car il n'y avait pas toujours d'action. Sarah

 

J'ai adoré le film mais j'aurais préféré qu'il soit en version française, car, à certains moments, les sous titres passaient trop vite. Louis


J'ai adoré tout le film, surtout, quand Ashitaka rencontre San et les loups. J'ai aimé aussi la tête du Dieu -cerf. Mais je n'ai pas aimé quand Dame Eboshi tire sur le "Faiseur de montagne" (le Dieu-Cerf) et lui arrache la tête. J'ai adoré ce voyage dans l'Ancien Japon. Marine

 

 

Je trouve que le film est "super" parce qu'il a de l'action et des moments joyeux . Les images sont bien dessinées. Bravo à Hayao Miyazaki qui a fait le film !!!!! Jeanne

 

J'ai bien aimé ce film, mais je l'ai trouvé un peu compliqué. Quand j'ai regardé le film, j'ai pensé que les images étaient bien faites. Puis, j'ai appris que c'étaient des dessins; je me suis dit alors qu'ils avaient dû passer du temps à créer chaque geste. En fait, ils ont mis 4 ans pour le faire. Fabien

 

Il y a beaucoup d'action dans le film, mais aussi beaucoup de sang. Pourtant, il peut etre parfois très "rigolo". Ce film nous dit aussi de ne pas tuer les forêts. Frédéric
 
J'ai bien aimé le film; c'était "rigolo" de le voir en japonais. D'habitude je n'aime pas les films avec les traductions mais celui-là, je l'ai adoré. Anne
 
Dans le film, j'ai eu peur quand une femme a tiré  sur Ashitaka et quand Nago, le Dieu sanglier maudit, a foncé sur  les petites filles dans le village d'
Ashitaka . J'ai adoré le visage du Dieu-Cerf et sa transformation.  Aymeric

La Princesse des loups est très belle; les loups sont superbes. Ashitaka est beau, fort, gentil et courageux.
Dame Eboshi est très méchante; je la déteste.
Les Sylvains sont "trop marrants" avec leurs petits bruits et leur tête qui bouge dans tous les sens.
J'ai eu peur au début du film, quand le sanglier maudit attaque le village.
J'ai adoré ce film. Charline

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eliot 23/12/2009 23:02


Joyeux Noël ! Bonne année !
J'ai l'impression que le film vous a plu. Ça doit être bien de regarder un "Miyazaki" au ciné !
je trouve que les commentaires (des saperlicompères et de LA saperlicopine ) aident à comprendre "l'histoire" du film
à bientôt et bonnes vacances !