Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 13:00

Comme tous les élèves de 5ème du Collège Paul Langevin de Couëron, nous avons visité « Arc En Ciel », centre de traitement et de valorisation des déchets au mois d’octobre.

 

Un "centre de traitement et de valorisation des déchets »... mais qu’est ce que c’est ?

C’est simplement une usine qui trie et recycle et redonne de la valeur aux déchets (nos déchets ménagers, ceux de notre poubelle ou de nos sacs jaunes, mais aussi les déchets industriels).


Pour cette sortie, nos professeurs avaient revêtu un superbe gilet « fluo »... ils avaient sans doute peur qu’on les perde ! :-)

 

Après une vidéo, nous nous sommes entraîné au « Jeu du Bon tri » ou « Sac jaune / Sac Noir : j’y mets quoi ? » Brique de lait, bouteille en matière « plastique », pot de verre, canette de soda, déchet « vert », où faut-il déposer ces déchets « ménagers » pour qu’ils soient bien traités.

Nous nous sommes plutôt bien débrouillés à ce jeu !

Ensuite est venu le temps de la visite... Équipés de nos audio-guides, nous voici partis à la découverte de ce centre, à la recherche de réponses à nos questions (et à celles du dossier que nos professeurs ont réalisés pour nous)

.

Que devient donc le contenu de nos sacs jaunes ? Il est RECYCLE.

La guide nous a annoncé que les emballages en acier (canettes, boîtes de conserve, ..) sont attirés et extraits avec un très gros aimant, pour être ensuite, et ailleurs, recyclés. Deviendront-ils portière de voiture ou carcasse de machine à laver ?


Nous avons vu défiler le reste du contenu de ces sacs (cartons d’emballage, journaux, bouteilles d’eau ou de jus de fruit), dans des cabines vitrées, devant des employés de l’usine, qui séparent papier, carton et matières « plastiques » manuellement.

 

Ces emballages, papiers et cartons, matières "plastiques" différentes, regroupés par type de matériaux, mis en balles, quittent ensuite l’usine pour être, eux aussi, recyclés.

 

Que deviendront-ils? Papier à lettres, ou carton d’emballage, ou, pourquoi pas, pull en « polaire »


Les autres déchets ne sont pas recyclés : il sont VALORISES: on leur redonne de la valeur!


Déversés dans une fosse, d’énormes grappins les saisissent, pour alimenter les fours à déchets.

 

Ils sont brûlés dans ces fours et les gaz obtenus, à 1000°, traversent une chaudière : de l’eau est alors transformée en vapeur.


Cette vapeur, sous pression, fait tourner une turbine... qui produit de l’électricité. .. grâce à nos déchets.

Le tri, quelle économie : des arbres qui ne sont pas coupés, des mines de fer qui ne s’appauvrissent pas, du pétrole, du gaz et du charbon économisé.. On est très fort à Couëron.

Une partie de cette vapeur est vendue à l’usine Arcelor Mittal Packaging toute proche, ainsi alimentée en énergie.

Certains, au nez un peu sensible, n’ont pas apprécié le passage près de la fosse à ordures... et ont été très heureux de retrouver l’air frais de l’extérieur.. mais surtout d’avoir appris de nouvelles choses.

 

Donc, triez, c’est « classe », au collège, bien sûr (on le fait déjà), et à la maison, aussi.

 


 

Plus que jamais, on continue !


Article rédigé à partir des commentaires des élèves de 5ème G.

Repost 0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 13:10

 

Mercredi 8 octobre, 8 heures, nous nous préparons à voter pour nos représentants de classe, les « délégués élèves » qui vont cette année être nos porte-paroles.

 

Cette élection, nous la préparons depuis la rentrée. Nous avons réfléchi, avec le « prof principal » au rôle de nos délégués; nous avons fait leur « portrait-robot ». Nous saurons choisir, parmi les cinq candidats, celui ou celle qui nous représentera le mieux.

  Elections-2010 1890

C'est toujours « extra » cette élection au collège: un vrai bureau de vote, avec un président et plusieurs "aides" (on les appelle des « assesseurs » ou des « scrutateurs »). Dans la classe, tout le monde veut être assesseur ou scrutateur.

Elections-2010 1892

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est comme pour les « grands », mais en mieux: ici, il y a des bulletins, des enveloppes, un isoloir et une urne, un vrai bureau de vote. Il nous manque simplement une carte d'électeur. (***)

(***: à Couëron, nos parents votent par vote électronique)

Elections-2010 1891

Elections-2010 1895

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour cette élection, le président du bureau de vote, c'est le « prof principal », les assesseurs et les scrutateurs, « un peu tout le monde, chacun son tour ». Président , assesseurs et scrutateurs vérifient le bon déroulement du vote.

Elections-2010 1897


 

 

Les électeurs, ce sont tous les élèves présents.

 

Madame Bétant, notre « prof principal » rappelle que, pour être élu, il faut la majorité absolue au 1er tour.

Nous sommes 27 électeurs. On calcule vite la majorité absolue: ce sera 14 voix.

La majorité relative suffit au 2ème tour.

 

Et c'est parti.... Les élections commencent.

Après avoir été appelé par un assesseur, nous prenons les 5 bulletins des 5 binômes candidats et une enveloppe.

Elections-2010 1907

 

Elections-2010 1915

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l'isoloir, nous glissons 2 bulletins dans l'enveloppe pour les 2 délégués à élire. Difficile de choisir, et surtout, plus dur encore d'éliminer.

 

Ensuite, c'est le « vrai » vote: chacun met son l'enveloppe dans l'urne et l'assesseur dit « a voté»... mais ce n'est pas encore fini: reste, enfin, à signer la feuille d'émargement, juste devant son nom.

Elections-2010 1913

Elections-2010 1898 BIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin du 1er tour: les « scrutateurs » vident l'urne et comptent le nombre d'enveloppes: nous sommes 27, il ne doit pas y avoir plus de 27 enveloppes (sinon, il faut tout recommencer). 27. Ouf!! il n'y a pas eu de fraude (il paraît qu'il y a des pays où ça arrive régulièrement).

Et c'est le dépouillement: ouverture des enveloppes et lecture des noms écrits, à haute voix.

Elections-2010 1908

Elections-2010 1921

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'un d'entre nous compte les voix de chaque groupe sur une grande feuille. Et là, le stress!!!!! car c'est très très serré. Il faut attendre les derniers votes pour que l'une des équipes soit finalement élue avec 17 voix, à la majorité absolue: Sahra et, sa suppléante, Manon Ri.

 

Reste un délégué à élire: on recommence pour un 2ème tour, mais, attention, il n'y a plus qu'un seul délégué à élire... donc un seul bulletin à glisser dans l'enveloppe : bulletins, enveloppe, isoloir, urne et une 2ème signature à côté de la première... on connaît « par cœur » maintenant

Elections-2010 1917

Elections-2010 1901

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les résultats?? Élue au second tour Manon Re. , et sa suppléante Laura. Quelques bulletins « nuls »: ceux des « têtes en l'air » qui n'ont pas écouté la consigne et ont mis 2 bulletins dans leur enveloppe :-(

 

C'est le moment de compléter le procès verbal de l'élection, qui sera signé par le Président, les assesseurs et les scrutateurs.

(Chacun d'entre nous a aussi rempli ce procès verbal, pour le montrer au professeur d'éducation civique.)

Procès verbal anonymé

On est contents pour les délégués, un peu déçus pour ceux qui ne le sont pas.. mais, bon, c'est bien d'avoir discuté entre nous, c'est bien d'avoir participé, c'est bien d'avoir voté. Ça s'appelle la « démocratie ».

Repost 0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 22:44

 « à la recherche du granite disparu »



Lundi 13 septembre, nous quittons le collège, en car, vers 9 heures pour Pont-Caffino
Pont-Caffino 1712 800 600
Nous sommes à peine assis que travail débute (déjà): nous repérons, sur une carte, la route qui mène du collège au site de Pont Caffino

Une heure plus tard (c'est un peu long, mais nous avons failli nous perdre), après avoir traversé à pied un pont de pierre qui enjambe la Maine, nous découvrons le site de Pont Caffino. C'est un très bel endroit où l'on peut pratiquer différentes activités, comme l'escalade ou le kayak..
Pont-Caffino 1750 800 600

 

Par groupe, nous commençons notre journée par un « jeu de piste ». Le thème: « le développement durable ».
Pont-Caffino 1718 800 600Pont-Caffino 1723 800 600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'aide d'un plan, nous parcourons le site, d'une « balise » à l'autre. Il nous faut résoudre des énigmes et compléter un questionnaire sur l'environnement et le développement durable.
Pont-Caffino 1720 800 600
Nous faisons aussi des expériences sur l'eau. Les questions sont très variées:la pollution, les énergies renouvelables, l'eau potable, … etc

Pont-Caffino 1717 800 600Pont-Caffino 1727 800 600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un moment très agréable: l'endroit est calme, on entend couler la rivière, la Maine, et chanter les oiseaux.. et il fait très beau!

Midi: enfin {{le pique-nique}}.. tant mieux, nous commençons à avoir très faim. Nous déjeunons face à la Maine et à la falaise, sous le soleil... on se croirait en vacances... et les lunettes de soleil nous sont bien utiles. Bien sûr, à la fin du repas, nous nettoyons l'endroit... mais, il y a très peu de papiers par terre.
Pont-Caffino 1733 800 600
Avant de repartir « au boulot », nous avons un peu de temps pour nous amuser près de la rivière, discuter, rigoler.
Pont-Caffino 1734 800 600
Après le repas, nous profitons d'un «cours» de géologie sur le versant artificiel de Pont Caffino.

Nous étudions ce qu'est le granite. Nous apprenons à reconnaître ses composants, à faire la différence entre les micas noirs et blancs. Nous comparons les granites qui s'altèrent.

Pont-Caffino 1746 800 600

Pont-Caffino 1744 800 600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, c'est l'atelier « étude de la rivière », par Madame Mansais. Encore des expériences, en direct. Passionnant!

Pont-Caffino 1755 800 600

Pont-Caffino 1753 800 600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autrefois, il y a des millions d'années -c'est incroyable- Pont Caffino était un énorme massif rocheux, un gros bloc de granite.
La pluie a formé des fissures dans ce massif; l'eau s'est infiltrée et, sous l'effet des ruissellements, le granite s'est altéré et a été transporté dans la rivière jusqu'à la mer où il s'est déposé sous forme de sable grossier


Pont-Caffino 1765 800 600
Ainsi, le gros bloc de granite s'est creusé progressivement pour former le paysage de vallée que nous pouvons voir aujourd'hui.
Nous complétons notre dossier, d'après les explications données par nos professeurs.


Et c'est l'heure du retour au collège. Nous reprenons la direction de Couëron, avec un morceau de granite dans nos sacs.
A l'arrivée, « en échange de notre liberté», Mme Mansais, notre professeur de S.V.T., nous reprend les dossiers où nous avons noté les réponses.
Pont-Caffino 1754 800 600
Nous avons un bon souvenir de cette sortie, et nous avons eu la chance qu'il fasse beau.


Une question pour tous: d'où vient le sable des plages de Pornic?

Quelques commentaires:
très intéressant / j'ai appris beaucoup de choses sur l'environnement / Quand on a comparé le granite, c'était « trop bien » / c'est une journée qui m'a beaucoup apporté au niveau scolaire et écologique / J'ai aimé la sortie à Pont Caffino, surtout le parcours « nature » / Le paysage était superbe / Le granite était très beau / ça m'a vraiment plu; en plus, le soleil était au rendez-vous / je ne connaissais pas Pont Caffino et j'ai découvert comment s'est formée la vallée / le paysage était magnifique, avec beaucoup de verdure / Les questions posées étaient intéressantes/ j'ai adoré /


article rédigé à partir des remarques des élèves de 5ème G

Repost 0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 00:05

Bonjour Eliot,

avant de te raconter notre découverte des Marais de Couëron à vélo, on aimerait te faire passer un petit message:

c'est bientôt la fin de l'année  scolaire et on attend de tes nouvelles., avec impatience. Comment vas-tu? Bien, pas bien, mal, très mal?? La "prof principale" nous a annoncé que tu passes en 5ème. Nous on ne le sait pas encore: notre conseil est le 22 juin.

Sur ton blog, on a eu l'impression que tu n'avais pas trop le moral de revenir dans un mois à Nantes. On voudrait te dire qu'ici aussi, tu retrouveras des lieux extraordinaires et que tu pourras vivre de grandes aventures... Lis la suite attentivement...

Marine Y., de la classe de 6ème G


Mardi matin... c'est parti!! La météo est "boff-boff" : le ciel est chargé de gros nuages noirs. Il a plu, il pleut, il va pleuvoir !!

Nous avons remplacé, dans notre sac à dos, la crème solaire par un « Kway ». :-(

Énorme activité devant le collège : certains parents « livrent » directement leur chargement : enfant et vélo. De tous côtés, arrivent en pédalant des 6èmeG… on n’a jamais vu ça!! Mais où est donc la télé ??

a préparatif

9 heures 10 : nous sommes pris en charge sur la cour par des parents d’élèves bénévoles, qui contrôlent cyclistes et vélos : freinage, direction et transmission. Tout y passe : l’état des pneus, des freins, la hauteur de la selle.... Nous devons faire nos preuves un par un devant eux. On passe tous (ou presque ) le test avec succès. L'un des vélos est recalé!! Heureusement que les "profs" ont prévu des vélos en plus!

a préparatif 10a préparatif 11

 

 

 

 

Les « profs » s’activent : certains rapportent casques et gilets « fluo » ; d’autres chargent, dans la voiture « balai », bouteilles d’eau, épuisettes, jumelles, et, même un vélo.

9 heures 30 : un policier municipal nous rejoint. Il nous rappelle les règles de sécurité pour circuler en groupe à vélo, sans nous mettre en danger.

a préparatif 12

9 heures 45 : par groupes de 7, encadrés par deux adultes, nous quittons le collège. La voiture « balai » ferme le cortège. Direction les Marais Audubon, à bonne allure..

d dareau

Première pause : l’étier du Dareau et son écluse et le chantier naval Fouchard. Il pleut.. un peu.

L’écluse est l’un des aménagements des marais qui permet, en actionnant ses vannes, de contrôler le niveau de l’eau dans les marais. En été l’eau de la Loire pénètre dans les étiers et remontre sur plusieurs kilomètres dans les marais : les prés sont ainsi irrigués ce qui permet aux troupeaux d’avoir de la nourriture. En hiver, le système permet d’évacuer le trop plein d’eau vers la Loire.

d dareau 10d dareau 11

 

 

 

 

 

Juste à côté, le chantier naval Fouchard fabrique ou répare des bateaux en bois. Aujourd’hui, une énorme carcasse de bateau se dresse devant nous.

d dareau 14

Nous reprenons nos vélos, pour quelques centaines de mètres. Observation de la faune, de la flore, mais aussi de la pollution dans les marais. Bouteilles en plastique et semelles de chaussures flottent parmi les lentilles d'eau. C'est dégoûtant! :-( Quelques grenouilles s’enfuient dès notre arrivée. Peu de libellules: elles n’aiment pas la pluie.

 

e observation 13e observation 15

 

 

 

Une épuisette nous permet de faire une pêche : petit poisson plat, larve de demoiselle, etc ...

Nous mettons en commun nos découvertes.

e observation 18e observation 19

Direction l’étier de la Musse, où l’association ACROLA nous a donné rendez vous pour un baguage de bébés cigognes et où nous pique-niquons.

f pique nique 12

Notre pique-nique est-il vraiment « écologique »? Une fiche nous permet de le vérifier: des points en moins si nous avons des emballages réutilisables, recyclables, des aliments bio… mais aussi des points en plus si les emballages sont jetables, ou les aliments pas vraiement de saison. Chacun fait ses comptes… Qui va gagner le concours ?? Réponse dans quelques jours.

f pique nique 13f pique nique 15

 

 

 

Le nid de cigognes se dresse devant nous, très haut sur une plate-forme. Une grande échelle permet d’y monter . Dans le nid, quatre cigogneaux d’un mois.

Les cigogneaux sont, l'un après l'autre, placés dans un panier et descendus au sol à l’aide d’une corde. Qu'ils sont grands!

g cigogneau 13g cigogneau 16

 

 

 

 

Ils sont alors posés sur une bâche, et Monsieur Brié de l'A.C.R.O.L.A place sur leurs pattes: une bague en « plastique » avec un code visible aux jumelles à 100 mètres et une bague en métal, délivrée par le Muséum d'histoire naturelle de Paris.

Les cigognes sont des oiseaux migrateurs et le baguage permet de mieux les connaître, de savoir où elles s'envolent en hiver, si elles reviennent ou non l'année suivante dans nos marais de Couëron....

g cigogneau 20g cigogneau 19

Nous sommes très surpris car les cigogneaux restent immobiles. Monsieur Brié,  nous explique que c’est un système de défense: ils « font le mort ».

g cigogneau 25g cigogneau 28

Ils n'ont que 30 jours et nous semblent déjà très grands. Dans un mois, ils s'envoleront et quitteront les Marais de Couëron.

Après leur baguage, les quatre cigogneaux sont remontés avec le même panier dans leur nid.

Le baguage, vu par Antoine:

 

Pendant toute l'opération, une cigogne adulte, l'un des parents, vole au dessus de nous.

g cigogneau 44

Nous quittons les cigognes, mais la journée n'est pas finie. Une longue (très longue :-) balade à vélo dans les marais nous conduit finalement  à La Gerbetière, où a vécu, pendant son enfance, Jean Jacques Audubon, célèbre peintre d'oiseaux.

H BALADE 11i gerbetiere 104


Et, enfin, c'est le retour au collège... Quelle journée! 19,5 kilomètres... à vélo.. 19,5 kilomètres!! tu as bien lu !!! On ne s'en croyait pas capable... certains d'entre nous sont bien fatigués...

H BALADE 16H BALADE 15

d'après Marine Y. de la classe de 6ème G.

Merci à Maëva et Antoine pour leurs photos et vidéos.



Quelques commentaires:

 Marine Y (traumatisée par la selle de son vélo):

Très bonne journée!!!!! J'ai beaucoup aimé le baguage des cigogneaux, c'était extraordinaire!!!

Très appréciable d'y aller en vélo, même si nos fesses ont maintenant besoin d'un grand repos!!!

Journée inoubliable!!!!

 

Margaux: 

J'ai adoré cette sortie surtout avec les cigogneaux. Il faut absolument en parler à Eliot.

 

Maëva:

c'était super cette sortie, c'était la meilleure de toutes les sorties !!!!!!!!

 

Manon Ri.:

Je voulais vous remercier pour cette sortie en vélo, je ne suis pourtant pas très vélo mais c’était vraiment bien.


et pour terminer, le mot du professeur principal:


Je tiens à remercier vivement nos 4 accompagnateurs supplémentaires, parents d'élèves ou autres, ainsi que nos collègues présents hors de leur temps de cours, qui ont permis que cette sortie se déroule au mieux pour chacun des enfants: 9 accompagnateurs adultes encadraient ainsi les 27 enfants de 6ème G.

Ils ont aussi bénéficié des interventions de la police municipale de Couëron (intervention avant le départ pour rappel des consignes de sécurité), de l'association A.C.R.O.L.A . (baguage des cigogneaux), de la participation de la ville de Couëron (qui a fourni, à chacun d'entre eux, la plaquette sur le marais Audubon, et qui leur a ouvert les portes de la Gerbetière, maison d'enfance de Jean Jacques Audubon), et du prêt, pour ceux qui n'en avaient pas, par le lycée professionnel Jean Jacques Audubon , de casques et de vélos.

Merci donc à tous ceux qui ont fait de cette journée une réussite.

 


Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 21:30

 

à la demande du professeur de français, Tessa a "rédigé une nouvelle aventure vécue par Ulysse, pendant son retour vers Ithaque".


ulysse 2 La guerre de Troie est terminée. Ulysse s'apprête à larguer les amarres, pour revenir dans son île Ithaque et retrouver sa femme, Pénélope, et son fils, télémaque.

 

ulysse 5

 


Tous les dieux sont favorables à son retour, sauf Poséidon, le dieu de la mer, qui lui en veut d'avoir rendu aveugle son fils, le Cyclope.

 

 

 

 

 

ulysse 3

 

 

 

Poséidon, sur les mers, guette Ulysse et déclenche, au milieu de son voyage, une tempête, déclenchée par le dieu Poséidon.. Le bateau d'Ulysse chavire...et coule.


 

 

 

 

 

Ulysse le courageux refait surface. Il échoue sur une île, où, avec ses compagnons qui l'ont rejoint, il se construit un radeau, qui lui permet de repartir. Mais, en mer, une vague, une énorme vague brise le radeau.... Ulysse est séparé de ses amis et fait prisonnier par Poséidon .

 

 

 

 

Dans le palais du dieu coléreux, Ulysse tente de tordre les barreaux de sa cellule, mais il ne réussit pas. Il interroge alors Poséidon:

 

_ « Pourquoi, m'as-tu emprisonné? »

_ « Car je veux venger mon fils »

_ « Mais ton fils est un mortel comme moi, pourquoi le venger? »

_ « Parce que, si je te tue, je deviendrai aussi le plus puissant des dieux! »

 

Ulysse ne dit rien. Il sait que ses compagnons sont proches, et ne l'abandonneront pas. Une idée pour tromper Poséidon lui vient.

Ses compagnons arrivent enfin, et Ulysse leur suggère de se déguiser en .... Ulysse!

Quand ces hommes déguisés en Ulysse apparaissent dans la pièce principale du palais, Poséidon n'en croit pas ses yeux. Il voit double, il voit triple, quadruple... centuple!! Qui lui a donc jeté un sort? Est-ce un tour de Circé, la magicienne, venue au secours d'Ulysse?

 

Les faux Ulysse s'adressent à Poséidon:

 

_ « Alors, Poséidon, on fait moins le malin maintenant! »


Poséidon déteste qu'on se moque de lui; il attaque alors tous ces hommes, tous ces "Ulysse".. et tente de les tuer. Ulysse, grâce à cette cette diversion, se sauve, mais Poséidon s'en rend compte, et le poursuit..

 

Ulysse grimpe en haut d'une tour et aperçoit, par la fenêtre, son ennemi qui approche. Il lui jette alors une énorme lance, qui atteint Poséidon. Ulysse est libre, libre de repartir, avec ses compagnons sur leur radeau.


_ «  Je veux aller rejoindre mon fils Télémaque, mon amour Pénélope et retrouver mon peuple.", hurle-t-il!

 

Bien sûr, la suite du voyage d'Ulysse est pleine de péripéties; il affronte de nombreux dangers, mais Ulysse, le héros, protégé par les dieux, est vainqueur à chaque épreuve.

ulysse-6.jpg

Il rentre enfin en Grèce; personne ne l'a oublié.

Ulysse reprend le contrôle du pays et, surtout, retrouve Télémaque et Pénélope.

 

 

Tessa, d'après L'Odyssée, d'Homère.

Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 15:02
Article rédigé par Marine Y.

Bonjour Eliot,

En "techno", nous commençons à étudier le  catamaran "solaire".

Tu sais," l'engin qui avance avec de la lumière!!!"

Catamaran Grece


Je t'explique:


Sur ce catamaran solaire, tu vois une hélice, un moteur électrique et une cellule photoélectrique, tous deux sur leurs supports.


Entre les supports, des fils conducteurs.

Tu aperçois aussi 2 flotteurs, un pont avant et un pont arrière.



Comment ça "marche"??? facile
techno EXPERIMENTATION 0

Quand le soleil ou la lumière artificielle "tape" sur la cellule photoélectrique, elle produit de l'électricité.
Celle-ci fait tourner le moteur qui entraîne  l'hélice... et l'hélice "pousse"   le catamaran:
sur l'eau, il avance.


techno EXPERIMENTATION 2

Par contre, si on cache la cellule photoélectrique du soleil, plus de lumière pour la cellule / plus d'électricité pour le moteur:

le moteur  et  l'hélice s'arrêtent de tourner et le catamaran, sur l'eau,  n'avance plus.


Catamaran Estuaire

Voilà ce que nous avons découvert dans notre programme de techno!!

A très bientôt
Marine Y
Repost 0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 06:22
Vive le basket !

Article rédigé par Messaline, Manon Re., Charline, Margaux et Hèdi.



Salut Eliot ,

nous pratiquons le basket en  E.P.S actuellement, et certains d'entre nous en club (plein de filles et quelques garçons :-).


Nous avons bien sûr appris les règles du jeu... et  Madame Phung (notre professeur d'E.P.S) nous a bien expliqué comment marquer des paniers (un « truc »: vise les VIS des panneaux de basket)

BASK 0BASK 1

Voici les règles du basket:
j'ai le droit:                                                                                           
de marquer des paniers ("vaut mieux" pour gagner !!!)
:-[                      
de faire mes empreintes (2 pas)                                                          
de dribbler                                                                                             
de défendre pour ne pas prendre de paniers
 BASK 10

je n'ai pas le droit:

de dribbler, d'arrêter et de redribbler 

 de pousser

de faire plus de 3 pas


Avec ces quelques règles tu pourras jouer toi aussi !

Manon Re et Messaline,

avec la participation de Charline et Margaux

 

                                             
Vendredi dernier, 5 mars, de 10 heures à midi,  nous avons donc rencontré les CM2 de l'école de la Métairie pour un Super Tournoi de Basket.

Les CM2 nous ont rejoint au gymnase. Dans les vestiaires nous avons enfilé nos tenues de basketteur.
Les CM2 connaissaient quelque règles, mais ont été surpris de voir les paniers de basket aussi hauts.
BASK 6BASK 2
Neuf groupes étaient en compétition.  Nous jouions sur 3 terrains.
J'étais dans le groupe G, comme 6ème G (c'est Hèdi qui écrit).
On s'est d'abord échauffé pendant 30 minutes.
Puis, début du tournoi: nous avons gagné 6-2 contre l'équipe H, et 12-6 contre l'équipe I.

BASK 11BASK 12
Nous avons terminé 1er de notre groupe; j'étais très content.

 

Les CM2 nous ont alors quitté et nous avons pris le chemin de chez nous ou de la cantine pour le repas de midi.


C'était super sympa!

 

 

Hèdi


  

 

Repost 0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 08:03
Athena-Poseidon.jpget voici l'heure du cours d'histoire, par Maëva et Stéphanie.

En histoire, nous étudions la Grèce Antique, et, chacun d'entre nous a ses "dieux grecs préférés"

Ecoutons Maëva:

"
Je vais vous dévoiler mes deux dieux grecs préférés:
  
Symbolisée par une chouette, voici  Athéna, Déesse de la Guerre et protectrice d'Athènes. C'est une guerrière.  
      

chouette
Je l'aime bien car elle se bat pour son peuple et cela montre que les femmes sont aussi capables que les hommes.

trident
Lui, avec son trident,
on le reconnaît facilement: c'est  Poséïdon, le Dieu des tremblements de terre, de la mer, des chevaux et des taureaux.
 
        
Je l'aime bien car j'adore les dauphins, les poissons, enfin tous les animaux de la mer! J'aime aussi les chevaux, bref, j'aime tous les animaux! C'est ma passion!"

Stéphanie:
des Dieux, il y en a beaucoup. Ils font tous partie de la même famille.

artemisJe ne peux pas tous les citer, mais j'aime particulièrement
Artémis, la déesse de le lune et de la chasse. Elle est très belle. C'est la soeur d'Apollon et la fille de Zeus, le roi des Dieux.
cronos

Celui qui m'effraye le plus, c'est  Cronos, le père de Zeus. Il dévore tous ses enfants. Zeus sera sauvé par sa mère, qui le remplacera par un gros caillou... que Cronos dévorera à sa place!


Maëva et Stéphanie.
Repost 0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 06:24
Les apprentis professeurs ont remplacé les "vrais", pour te faire, Eliot, un petit compte-rendu  des différents cours dont ils profitent actuellement.

Pour commencer, un petit cours de Français, par Marine Y et Manon Ri.


Coucou Eliot,


Nous sommes en pleine Odyssée.

Ulysse est, en ce moment, au pays des Cyclopes.


odyssee-couverture-copie-1.jpg

Le Cyclope, Nausicaa, ça passionne tout le monde! "Trop cool!!"

cyclope 1













Reste maintenant à rédiger la rédaction demandée par Madame Le Gall, notre professeur de Français:

ulysse-2.jpg



"Rédige une nouvelle aventure vécue par Ulysse, pendant son retour vers Ithaque".

 

Aurons-nous autant d'imagination que Homère?


 

Une autre aventure: celles des adjectifs qualificatifs.. attributs ou épithètes.

Toujours passionnant, mais, pour certains d'entre nous, un peu moins, quans-même!!!: épithètes liés, détachés... on pourrait s'y perdre parfois! une véritable "Odyssée" .

 


Ulysse aurait-il retrouvé son chemin au "Pays des Adjectifs"?

 

Un extrait de cours, donc, pour ne pas nous y perdre:

 

VOLCANS


La nature est belle : est=verbe d'état, belle=adjectif qualificatif attribut


Quelle belle nature, verdoyante:

belle, adjectif qualificatif épithète lié

verdoyante, adjectif qualificatif épithète détaché...


 

medecin malgre lui 2 bis

 



Et, prochainement, tiens-toi bien, Eliot, nous nous produirons, sur la scène du Théâtre Paul Langevin, dans


le  "Médecin malgré lui" de Molière....


Rendez-vous donc, pour un prochain épisode!

 

 





d'après Marine Y et Manon Ri.


Repost 0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 20:01

Non, non, les "jeunes diables au Collège", ce ne sont pas les SaperliCopains/Copines.

lutetia 2 0lutetia 2 1











Après le voyage dans l'Ancien Japon avec la Princesse Mononoké, un autre "retour vers le passé", dans le cadre de "Collège au Cinéma":

nous avons assisté lundi 1er mars à la projection de Zéro de Conduite, un film en noir et blanc, de 1933, de Jean Vigo,toujours au Cinéma Lutécia, à Saint Herblain..

Zéro Conduite 1
Zéro Conduite 6










Dure, dure, la vie au collège à cette époque!


Et trop souvent punis, les élèves:
" Zéro de Conduite... Consigné Dimanche" ... ça ne rigole pas tous les jours avec les profs!

Zéro Conduite 4Zéro Conduite 3
Zéro Conduite 3Zéro Conduite 3
Zéro Conduite 3

Bientôt, sur le blog, des écrits produits par nos SaperliCompères de 6ème A, autour de "Zéro de Conduite"

Repost 0